Nous vous souhaitons une merveilleuse année 2018 !

Les coulisses de la fabrication

Depuis 2011, nous avons fait le choix d'utiliser au maximum le coton biologique pour la fabrication de nos porte-bébés. Et en 2014, nous avons décidé de faire tisser ce tissu spécialement pour nous, en France, pour limiter au maximum l'impact de la fabrication et du transport sur l'environnement et vous proposer des porte-bébés aussi respectueux de vos bébés que de la planète.

De la balle de coton bio, au dernier coup de ciseau, voici les coulisses de la naissance d'un porte-bébé Ptitsy Moloko.

Le coton bio

coton bio, ptitsymoloko, porte-bébés fabriqués en FranceNous avons choisi de travailler avec des fournisseurs de coton bio labellisé GOTS. Ce label impose un niveau très élevé  en matière d'exigences environnementales, de qualités techniques, de toxicité humaine et de minima sociaux. Ce label nous garanti  ainsi, que le coton utilisé pour la fabrication de nos porte-bébés est respectueux de la santé des bébés, dont la peau est en contact direct avec le tissu du porte-bébé (quand ils n'en mâchouillent pas les bretelles....), des travailleurs qui  cultivent, récoltent, filent, tissent et traitent le tissu.

 

Le tissage

tissage sergé brisé, porte-bébés ptitsy molokoNous avions besoin d'une "armure" spéciale pour fabriquer les Ptitsys : le sergé brisé. C'est un tissage qui a la particularité technique de donner, en quelque sorte, une élasticité mécanique au tissu, en même temps qu'une tenue irréprochable, sans avoir recours à l'élasthanne. Ce type d'armure est utilisé pour la confection des écharpes de portage depuis plus de 40 ans, mais elle est peu courante et nous avons vite compris qu'il faudrait prévoir de la faire fabriquer spécialement pour nous. Pour tisser notre sergé brisé, nous avons choisi de faire appel à des tisseurs Français, pour limiter le transport et participer modestement au maintient de l'emploi dans la filière textile française. Implantés dans les Vosges et dans la Loire, ces artisans font face à la délocalisation en innovant sans cesse, et en maintenant un niveau d'exigence et de qualité élevé.

La teinture

teinture-ptitsymoloko-porte-bébé-Le tissu est ensuite envoyé à quelques kilomètres des usines de tissage, soit dans les Vosges, soit dans la Loire, pour être teint et traité. On appelle ça "l'ennoblissement". Nos "ennoblisseurs" sont labellisés Oeko-tex et nous garantissent des teintures sans métaux lourds, sans formol, sans colorants azoïques cancérigènes et sans substances nocives pour la santé. Nous adaptons avec eux le choix de nos coloris pour obtenir un tissu fini qui rentre totalement dans la certification Oeko-tex 100.

La confection

confection porte-bébé ptitsy molokoChaque porte-bébé est confectionné l'un après l'autre, par une seule et même personne. Viviane coupe et assemble les 12 pièces qui composent le Ptitsy dans son atelier en Ardèche. Cécile confectionne chaque Cliptsy dans l'atelier de Nézignan l'évêque. On commence par laver le tissu, avec une lessive écologique douce et par le faire sécher à l'air libre. Ainsi, vous recevez vos porte-bébés "prêts à porter", inutile de les laver avant la première utilisation, car nous travaillons avec beaucoup de soin dans nos ateliers respectifs.  Puis on découpe chaque pièce selon les patrons exclusifs que nous avons dessinés. Une partie des pièces est surjetée, pour éviter l'effilochage des fibres. Ensuite, nous assemblons les porte-bébés selon un cahier des charges très précis avec nos machines à coudre. Pour l'assemblage, nous utilisons plusieurs types de machines : Viviane ne jure que par sa "Siruba" industrielle qui pique les bretelles à la vitesse de l'éclair, mais elle utilise aussi sa "Brother" pour les petites finitions; Cécile navigue entre sa "Bernina Aurora 450" pour les pièces les plus légères et sa vieille "Pfaff 138-6" à laquelle aucune sangle ne résiste. Entre le lavage et le dernier coup de ciseaux, il faut entre 6 et 8 heures de travail selon les tissus utilisés pour confectionner un porte-bébé unique!